Décembre 2017

État des lieux et perspectives de la production et des usages des bio-huiles dans un nouveau rapport du CVT ANCRE

Décembre 2017

État des lieux et perspectives de la production et des usages des bio-huiles dans un nouveau rapport du CVT ANCRE

by Ancre_Admin

Le Consortium de valorisation thématique (CVT), la structure de coordination des actions de valorisation des membres de l’Alliance pour améliorer l’efficacité et le flux de transfert de technologies de la sphère publique vers les entreprises, propose une nouvelle publication : « La production et les usages des bio-huiles : état des lieux et perspectives ». Ce rapport est disponible sur demande.

La production de bio-huiles peut être réalisée par trois principales technologies : la pyrolyse rapide, la pyrolyse catalytique et la liquéfaction hydrothermale. Toutefois, le développement et la maturité de ces technologies ne sont pas du même niveau. Alors que la pyrolyse rapide a atteint l’échelle commerciale avec quelques unités en fonctionnement dans le monde, des verrous technologiques subsistent sur les autres procédés qui en sont à l’échelle du démonstrateur, voire du pilote dans le cas de la liquéfaction hydrothermale.

À la demande du groupe programmatique « Energies issues de la biomasse » (GP1) de l’Alliance, le CVT a réalisé une étude sur tous les procédés de production de bio-huiles par conversion thermochimique avec ou sans solvants (eau, solvants organiques), avec ou sans catalyseurs, en présence ou non d’hydrogène. L’analyse a porté principalement sur la production de bio-huiles et de biocarburants dérivés pour des applications énergétiques.
Ce rapport a pour but de réaliser un état des lieux des offres technologiques en matière de production de bio-huiles, de leur développement et des principaux acteurs, pour rendre compte non seulement du contexte et des enjeux mondiaux, mais aussi de l’état des connaissances et du développement industriel de ce domaine.

Plusieurs centres de recherche en France s’intéressent à cette filière « bio-huiles » de longue date. Les opportunités de développement futur détectées par cette analyse sont variées, notamment dans la valorisation et l’utilisation de ces huiles. Forte de ses laboratoires et de ses chercheurs, la France peut encore renforcer la bonne position qu’elle occupe dans ce domaine. Quels sont les défis à relever ? Quels sont les axes de recherche à promouvoir dans le domaine des bio-huiles ? S’appuyant sur des informations collectées lors d’entretiens avec des industriels et des académiques, l’étude s’attache à restituer les pistes étudiées.

Cette étude a été coordonnée par Anne Roubaud du CEA Liten et Guillain Mauviel du LRGP, et a mobilisé le concours de plusieurs experts et intervenants : Capucine Dupont, Elisabeth Le Net, Isabelle Chapuis et Véronique Charreyron (CEA), Anthony Dufour (LRGP), François Broust (CIRAD), Dorothée Laurenti et Nadine Essayem (IRCE-Lyon), Daphné Lorne, Alain Quignard et Jean-Luc Duplan (IFPEN), Jack Legrand (GEPEA), Béatrice Perrier (PSA).

Sommaire :
I – Panorama des offres technologiques, de leur développement et des principaux acteurs

• La pyrolyse rapide
• La pyrolyse rapide catalytique
• La liquéfaction hydrothermale
• Comparaison des procédés et des propriétés physico-chimiques des huiles
• Les procédés de traitement des huiles de pyrolyse et de liquéfaction

II – Application d’intérêt, maturité des technologies et perception des acteurs

• Application pour des procédés de combustion/chaleur/cogénération
• Application pour la chimie de spécialité
• Application aux biocarburants
• Application environnementale par la valorisation de déchets
• Synthèse des enjeux technico-économiques

III – Les bio-huiles dans le paysage français : constat et recommandations

• Les freins et les menaces
• Les atouts et les faiblesses
• Recommandations pour la R&D en France

Pour consulter l’ensemble des études et rapports produits par le CVT ANCRE : https://www.allianceenergie.fr/cvt/etudes/

Nom / Prénom :

Société / organisme :

Votre email :

Votre message :

Top