Octobre 2013

Organisation des filières Biomasse pour l’énergie

Octobre 2013

Organisation des filières Biomasse pour l’énergie

by Ancre_Admin
Chaufferie biomasse ©Pauline Merz

Responsable : Jean-Marc Callois – Irstea
Validé par le COMCORD du 2 octobre 2013
Comité de projet composé de : 
–          CEA : Elisabeth Le Net, Isabelle Maillot
–          IFPEN : Jean-Luc Duplan, Anne Bouter, Daphné Lorne
–          INRA : Paul Colonna
–          Irstea : JM Callois
Réalisation : Jean Marc Callois, Romain Thevenard (CDD 6 mois), Arnaud Gabenish (Alcimed) Sophie Harris (Alcimed)
314 pages

Les objectifs de cette étude ont été de répondre aux besoins du GP1. Elle a été réalisée dans le cadre d’un partenariat associant CEA, IFPEN, INRA et IRSTEA (coordination), porte sur le potentiel de développement des filières biomasse pour l’énergie en France et notamment les aspects organisationnels.

Elle couvre les domaines suivants :
– Bois-énergie : chaudières (hors chauffage individuel) et cogénération,
– Biocarburants de 2 génération (voies thermochimique et biochimique),
– Méthanisation agri-sourcée.

L’étude brosse un panorama des travaux existants sur les filières concernées, en analysant la cohérence des résultats obtenus selon les différentes approches et hypothèses faites dans les scénarios de développement. Cette synthèse de littérature est complétée par des entretiens auprès d’experts et d’entreprises françaises et étrangères, portant sur les différents freins et perspectives de développement, en particulier en ce qui concerne l’organisation de l’approvisionnement.

Les résultats mettent en exergue un potentiel de développement réel, mais dont la concrétisation nécessitera plusieurs conditions fortes, notamment en termes de visibilité sur l’environnement économique (variabilité des prix, devenir des soutiens publics, mode de contractualisation pour l’approvisionnement offrant plus de garanties). Le potentiel est très contrasté selon les régions ; si au global, la biomasse ne pourra représenter qu’une part faible de l’approvisionnement énergétique, une croissance significative peut être envisagée dans certaines zones. Enfin, bien que les modèles économiques des entreprises paraissent aujourd’hui très variables et non stabilisés, une structuration progressive du segment de l’approvisionnement peut s’observer dans certains territoires.


Etude disponible sous certaines conditions.

Pour tout renseignement, contactez le responsable de l’étude :

Nom / Prénom :

Société / organisme :

Votre email :

Votre message :

Top