Jacques Bittoun devient le nouveau Président de l’ANCRE

by Ancre_Admin

Jacques Bittoun devient le nouveau Président de l’ANCRE

by Ancre_Admin

by Ancre_Admin

Dans le cadre de la procédure convenue d’une présidence tournante tous les deux ans parmi ses quatre membres fondateurs (CEA, CNRS, IFPEN et Conférence des Présidents d’Université – CPU), l’Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie (ANCRE) a désigné, ce jour, Jacques Bittoun, Président de l’Université Paris-Sud, au titre de la CPU, en tant que son nouveau Président. Il succède à Bernard Bigot, Administrateur général du CEA qui exerçait cette même fonction depuis octobre 2011.

L’ANCRE, créée en  juillet 2009, rassemble aujourd’hui dix-neuf organismes de recherche et conférences d’établissements d’enseignement supérieur (CEA, CNRS, CPU, IFPEN, ANDRA, BRGM, CDEFI, CIRAD, CSTB, IFREMER, INERIS, INRA, IFSTTAR, INRIA, IRD, IRSN, IRSTEA, LNE, ONERA) ayant une activité de recherche dans le domaine de l’énergie.

Dans le cadre de la stratégie nationale en matière d’énergie, les missions de l’ANCRE, menées en liaison avec les pôles de compétitivité concernés, sont les suivantes :

– favoriser et renforcer les partenariats et les synergies entre les organismes publics de recherche, les universités et les entreprises en intégrant les contraintes propres à chacun d’eux ;

– identifier, avec le concours des entreprises concernées, les verrous scientifiques, technologiques, économiques, environnementaux et sociétaux qui limitent les développements industriels dans le domaine de l’énergie ;

– contribuer en conséquence, dans le cadre de la politique nationale de l’énergie définie par l’État, à la stratégie nationale de recherche sur ce domaine et proposer des projets pluriannuels de R&D et les modalités de leur mise en œuvre coordonnée, s’appuyant sur des programmes allant de la recherche fondamentale à la mise au point de démonstrateurs à des fins industrielles, avec les structures pour mener à bien ces programmes ;

– faciliter l’adoption, par les producteurs et les consommateurs, de bonnes pratiques en matière d’énergie respectueuses d’un développement durable.

Pour renforcer son efficacité, l’ANCRE agit en concertation avec l’EERA (Alliance Européenne sur la Recherche en Énergie), créée pour développer, au niveau européen, la programmation conjointe entre centres de recherche.

Top