L’ANCRE publie une première étude stratégique consacrée au solaire thermique

by Ancre_Admin

L’ANCRE publie une première étude stratégique consacrée au solaire thermique

by Ancre_Admin

by Ancre_Admin

 Une part du Fonds National de Valorisation du Programme d’investissements d’avenir est consacrée au soutien des Consortium de Valorisation Thématique (CVT) dont l’objectif est d’accroître l’efficacité du transfert de la recherche publique vers le monde économique, par des services à forte valeur ajoutée aux établissements publics. Le CVT de l’ANCRE (Alliance Nationale de Coordination de la Recherche pour l’Energie) s’est mis en place en début d’année 2013. Il a présenté fin février à son Comité de Coordination les résultats de sa première étude de marketing stratégique et bibliométrie sur deux thématiques : « le solaire thermique et le solaire thermique concentré ».

Ce Comité de Coordination rassemble,  outre les responsables des organismes fondateurs (CEA, CNRS, IFPEN, CPU), un représentant des membres associés de l’Alliance et les représentants du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie et des agences de programmation (ANR, ADEME).
L’objectif de cette étude, sollicitée par le groupe programmatique regroupant les experts français travaillant sur la thématique de l’énergie solaire, est de :

  • Recenser les forces en présence, au niveau mondial, en matière de R&D et d’innovation, à travers les déposants de brevets et publications académiques ou industrielles ;
  • Comparer les moteurs et freins à la pénétration de ces technologies sur une sélection de zones géographiques à l’échelle mondiale ;
  • Evaluer les opportunités d’activités industrielles et de service pour les principales applications émergentes ;
  • Analyser les besoins des entreprises industrielles du secteur implantées en France et identifier les filières d’innovations prioritaires.

Cette étude se conclut par des recommandations concernant des actions de soutien pour la promotion et le développement de la filière solaire thermique ou relatives à son innovation.  Les conclusions de cette étude amènent à privilégier quelques cibles spécifiques, comme les réseaux de chaleur et les centrales solaires de nouvelle génération. Ces travaux ont été supervisés et réalisés par le Service de Marketing Stratégique du CEA, en collaboration avec les cabinets Alcimed et Avenium et avec l’accompagnement des experts scientifiques du CNRS et du CEA. Ils se sont déroulés sur une année, au cours de laquelle près d’une centaine d’experts ont été interrogés.

D’autres études stratégiques sont en cours de réalisation par le CVT :

  • Une étude sur « l’optimisation énergétique des sites industriels » pilotée par IFPEN, qui est actuellement à mi-parcours.
  • Un projet sur la biomasse, lui-même décomposé en deux études : une étude sur la « biomasse algale pour l’énergie » pilotée par le CNRS, et une autre sur « la filière d’approvisionnement en biomasse à des fins énergétiques » pilotée par l’IRSTEA ; ces projets ont démarré en novembre 2013.
  • Un projet de veille dans le domaine « stockage et réseaux » piloté par le CEA, sous une forme originale de déjeuners/débats précédés d’une recherche de données technico-économiques  (premier sujet : les démonstrateurs de réseaux intelligents de rupture).
  • Un projet dans le domaine des transports : « Nouvelles énergies, nouveaux services pour les mobilités » piloté par l’IFSTTAR. Ce projet a démarré en janvier.

Le CVT ANCRE s’est focalisé sur l’analyse des portefeuilles de brevets, la cartographie des acteurs et des projets, l’analyse de la chaîne de valeur et les comparaisons internationales.
Ces études rassemblent sur chacun des sujets les experts nationaux de différents organismes de recherche français et des spécialistes d’intelligence économique.
Dans un contexte financier contraint, cet investissement de l’Etat (Programme d’investissements d’avenir) permet à l’Alliance d’étayer ses analyses et de contribuer pour le futur à la création de valeur et d’emplois en France.
Pour ce faire, le CVT ANCRE s’est doté d’une organisation souple et légère, permettant une montée en puissance rapide des travaux générant en retour une demande d’études. Il faut noter pour 2013, une forte implication des membres de l’Alliance dans les travaux coopératifs du CVT (plus de 500 hommes jours pour la période de démarrage).


> En savoir plus sur cette étude

Top